[Poutoune] Élever ses enfants okay ! Mais reprendre un job après ça !

Femmes au foyer qui sont-elles ?

Elles sont moins nombreuses et plus diplômées qu’il y a vingt ans, mais ces femmes qui ont fait le choix d’arrêter de travailler pour élever leurs enfants, étaient, d’après l’INSEE, tout de même 2,1 Millions en France en 2011

Elles ont privilégié pendant quelques années leur vie de famille, mais cela ne veut pas dire qu’elles ont renoncé à mener elles aussi (ou reprendre) un jour une vie professionnelle épanouie pour autant.

Elles sont plutôt adeptes du « chaque chose en son temps » 

Et le mot « carrière » prend un tout autre sens. Une carrière réussie, pour moi aujourd’hui, c’est celle qui me permet de respecter mes besoins personnels. Et en particulier celui d’être là pour mes petits  monstres .

Si vous aussi, vous avez trouvé important de faire cette pause-job, pas d’inquiétude. Revenir à l’emploi après avoir fait une pause pour sa famille, c’est possible.

Valoriser son expérience de « femme au foyer » qui est plutôt difficile pour ma part…

Lorsque les futures-ex-femmes au foyer se rapprochent de cette reconversion (car oui, je considère qu’être femme au foyer est un vrai job et qu’en quittant ces fonctions pour autre chose, on est en reconversion professionnelle !), elles se sentent dans la plupart des cas démunies, désemparer …. 

Elle ne savent pas vraiment par quoi commencer, elles ne se sentent pas à la hauteur, et tombent souvent dans la dévalorisation d’elles-mêmes et de leur parcours. Elles ont l’impression d’avoir perdu le fil. D’être moins compétente qu’avant.

Alors STOP ! Sachez que pendant ces 3, 5 ou 10 ans avec vos bambins, vous avez acquis de nouvelles qualités et compétences .

Et ça, ça se vend sur un CV, et bienheureusement. Oui, mesdames :

  • Vous avez été capable de gérer le planning de 1,2 ou 3 enfants (la logistique nous vous fera pas peur)
  • Vous avez réglé des disputes et des caprices à la chaîne (la gestion des conflits et la prise de recul en entreprise vous semblera un jeu d’enfants)
  • Vous avez animé des goûters et des anniversaires de compét’ (vous êtes faite pour l’événementiel) …
  • En résumé, vous avez été éducatrice, logisticienne, gestionnaire, manager, prof des écoles... Et tout ça sans prendre un jour de congés ! 

Cela peut vous sembler drôle ou cliché, mais croyez moi, vous avez appris des choses et développé des affinités avec certains domaines qui pourraient bien séduire un recruteur…

D’ailleurs vous savez vous-même, que vous n’êtes plus la même. Personnellement, j’ai découvert des trucs que je savais faire, et que je n’aurais même pas imaginé 

En tous cas, ce que vous avez fait avec vos enfants et le temps passé avec eux n’a pas de prix, et personne ne pourra vous enlever ça.

Vous reconnecter.

Une fois que vous aurez compris que vous avez largement votre place sur le marché du travail et que ce que vous avez fait pendant ces années avec votre famille a de la valeur, vous pourrez commencer à vous pencher sur les questions suivantes :

« Qu’est ce que j’ai envie de faire ?

Dans quel domaine ai-je envie de me lancer ?

Mais surtout : Avec qui et quoi ai-je le plus d’affinités ?… »

À ce stade-là on ne réfléchit pas encore à ce qui est possible ou pas, on cherche juste à se reconnecter avec soi-même, et à s’écouter sans parasitage.

Cette étape n’est pas évidente, parce qu’on est programmée pour écouter davantage les besoins de notre progéniture depuis un petit moment.

Une fois qu’on est reconnectée avec ses envies et besoins, tout est possible :

Il y a celles qui auront envie de retrouver leur job d’avant, car il leur manque et elles savent qu’elles s’y sentiraient bien à nouveau, et celles qui changeront totalement de voie.

C’est aussi le bon moment pour réfléchir à la piste « vivre de sa passion »  si l’on en a une, ou de réaliser son rêve de jeunesse.

Pourquoi pas devenir son propre patron, se lancer dans une carrière artistique… Vous avez remarqué, que vos envies et priorités n’étaient pas les mêmes qu’avant ?

Sa nouvelle vie !

Se préparer soi-même au changement de vie

Après une période de réflexion et de travail sur vous-même, ça y est, vous trouvé LE nouveau projet professionnel qui vous correspond !

Peut-être une formation pour vous remettre à niveau dans vos anciennes fonctions afin de postuler sereinement, ou alors pour apprendre à monter sa propre entreprise ?

Certaines envisagent aussi une reprise d’études qui leur permettrait de compléter peut être un diplôme non achevé. Pensez aussi à la validation des acquis (car vous avez acquis des choses) et vous êtes en droit de les faire valoir.

Attention toutefois au syndrome très français du « diplôme à tout prix ». Parfois des gens se perdre dans la course aux diplômes (pour procrastiner le moment où ils devront se jeter à l’eau dans leur nouveau projet ?).

Préparer sa famille à cette nouvelle donne

Se préparer soi-même, c’est une chose. Mais il est nécessaire de préparer les autres… C’est-à-dire votre famille, qui s’est beaucoup reposée sur « maman » pendant plusieurs années, et qui va devoir apprendre à moins (souvent) compter sur elle et devenir plus autonome (papa compris surtout Papa).

Donc on explique les choses, et on s’assure que tout le monde ait compris votre démarche, car retenez que si chacun sait que les choses changent pour votre épanouissement, ils vous faciliteront votre quotidien.

L’organisation justement, elle doit être bien répartie comme par exemple les modes de garde des enfants (qui cherche qui à quelle heure ?) mais aussi déléguer les tâches du quotidien car vous aurez besoin de temps pour construire cette nouvelle vie. ( j’essaie encore de le faire comprendre à mon mari….)

Goooo !

Ça y est, vous êtes maintenant prête à franchir le pas et à vous lancer dans le grand bain. Des peurs subsistent et c’est bien normal, mais vous regarderez le chemin parcouru avec fierté et pourrez avancer sereinement.

Voila j’espère que cela vous aidera , je peaufine l’article avec l’aide de mon médecin de famille, depuis plus de six mois maintenant . Elle m’écoute beaucoup et elle est de très bons conseilles . Je ne suis pas au point encore sur pas mal de chose , mais je m’attelle à y remédier…

2 commentaires sur “[Poutoune] Élever ses enfants okay ! Mais reprendre un job après ça !

  1. J ai travaillé 10 ans avant de devenir maman au foyer pour élever Cédric et virginie, j ai eu envie de reprendre le boulot au bout de quelques années , mais la carrière de mon mari le faisait partir tôt le matin et retour tard le soir et absent 2 jours en semaine, j ai renoncé.
    Étant secrétaire, j ai fait du benevolat dans une association culturelle et sportive, ce qui m à permis de ne pas rester couper du monde du travail.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Martine gravelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s