#DéfiGreenBlog : Le composteur Vers La Terre…

C’est après avoir lu le chapitre du livre Famille presque zéro déchet… que j’ai eu envie de m’en prendre un. J’ai décidé de le commander sur le site français vers la terre. Bon 100€ ça m’a fait un peu mal aux fesses mais, je me suis dit que c’était pour la bonne cause et pour mes plantes.

Depuis 3 mois, je tente cette expérience…
Sachant que nous sommes de grands consommateurs de fruits et légumes, j’ai voulu recycler ces déchets organiques en ayant un composteur et ainsi mettre le compost dans les plantes que j’ai sur le balcon.

Je l’ai reçu quelques jours plus tard. Tout est bien expliqué le montage et l’utilisation.
Ca ne prend pas beaucoup de place donc pas besoin d’avoir un énorme balcon pour avoir l’entreposer.

Le compost mais longtemps à se faire. Je n’ai jamais réussi a mettre les deux autres bacs…
De plus, avec les pelures de fruits, cela attire les mouches, voir même un peu trop de mouches à mon goût… Malgré le fait des les mettre dans du journal pour justement qu’elles ne soient pas attirées.

Du coup, j’ai laissé tombé.

IMG_5448IMG_5445IMG_5446

Je pense que les composteurs, c’est beaucoup mieux quand on a de la chance d’avoir un grand jardin pour éloigner au maximum les mouches.

De mon avis personnel : ce genre de produit n’est vraiment pas fait pour la ville… Dommage !

Si vous êtes de Monaco et que vous voulez aussi composter vos déchets, le parc princesse Antoinette vous donne RDV sur l’un de leur 3 points de compost.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jardin Japonais à Monaco

Aujourd’hui, j’ai envie de te faire découvrir, l’endroit le plus zen de Monaco…
Non, Non pas le Buddha bar, ni le Maya bay mais le Jardin Japonais.

Ouvert tous les jours à partir de 9H, tu pourras sera amené à venir dans ce petit coin de paradis pour :

• Juste le traverser pour aller jusqu’au Grimaldi Forum à côté.
• Observer la faune et la flore du Jardin.
• Te relaxer sur ta pause du midi, loin du bruit des voitures.
• T’assoir sur un des bancs et lire un livre.
• Observer les gens qui passent.
• Parce qu’une personne t’en as parlé.
• Te faire ta balade dominicale.

Viens, je t’emmène y faire un tour

IMG_4776

Avenue Princesse Grâce
98 000 Monaco

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma journée au Musée océanographique de Monaco, avec mes loulous.

Accroché à sa falaise et saluant la mer, le Musée océanographique est l’un des bâtiments les plus majestueux de la principauté. Impossible de ne pas visiter, surtout si on voyage avec des enfants, ses 90 bassins et aquariums accueillant plus de 6 000 spécimens marins, poissons, crustacés et coraux magnifiques.

16833127_10154909642005903_78520505_o

Le bâtiment est aussi celui de l’histoire de l’exploration marine. Celle initiée par le prince Albert 1er dont on peut découvrir les reliques d’expéditions conduites le siècle dernier à travers les océans. Tellement passionnant que l’on peut y rester facilement trois ou quatre heures.

16880959_10154909641785903_2040847321_o

16880700_10154909642095903_1107009033_o

LE BASSIN TACTILE

Durant 45 minutes,l’animatrice nous proposent d’observer et de toucher différentes espèces évoluant dans un bassin ouvert. Au programme : mille et une anecdotes sur la coquille du bernard l’ermite, les œufs du requin roussette ou les pinces du crabe…

16880862_10154909641990903_873585309_o-1

Une vue spectaculaire de la principauté et des alentours sur la terrasse du Musée .

16832824_10154909642250903_315919664_o16832934_10154909642260903_596109953_o16880904_10154909642280903_1750252112_o16810756_10154909642295903_486682490_o

16880545_10154909642335903_1822270877_o

Inaugurée le 24 avril 2012 par S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco, l’Ile aux tortues abrite sept tortues sillonnées. En accueillant cette espèce menacée, le Musée conforte son rôle de sensibilisation du grand public sur la protection de la biodiversité.

1367856898

J’espère que vous viendrez dans ce joyau monumental voulu par ce Prince visionnaire qui y voyait selon ses propres termes un « Palais », le Musée océanographique est l’une des pièces maîtresses de l’identité du pays.

A bientôt et bonne visite 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Grotte de l’Observatoire 350 000 ans d’histoire à Monaco

Il y a quelques jours nous sommes allés à la grotte de l’observatoire, pour la quatrième fois pour ma part. J’aime tellement ce lieu, je le trouve fascinant … 

Je vous mets quelque ligne de son histoire, si vous venez en principauté, n’hésitez pas à venir ça vos vraiment le détour.

pict0068

Juchée à 100 mètres d’altitude, la grotte de l’Observatoire comporte de nombreuses cavités descendant jusqu’au niveau de la mer. Des fouilles sont menées par le musée d’anthropologie préhistorique pour révéler ses derniers secrets.

pict0222

Le point de vue à quelques mètres de la grotte est idyllique. Pourtant, les hommes qui l’ont successivement habités il y a au moins 350 000 ans ont pris de grands risques pour l’atteindre. En effet, à l’époque, le seul point d’accès pour la grotte de l’Observatoire se fait par une falaise abrupte. C’est pourtant ici qu’homo erectus, homme de Néandertal et homo sapiens se sont succédés pour trouver refuge. « La zone de vie se trouvait dès l’entrée sous le porche, raconte Patrick Simon, directeur du musée d’anthropologie préhistorique. A cette époque, Monaco constitue un corridor favorable à la vie de l’homme, interface entre la Méditerranée et les Alpes. » Les groupes d’humains sont alors très liés à la faune. Pour une question de survie, ils suivent les déplacements de certains animaux. « Des restes de rênes ont par exemple été retrouvés dans la grotte. Ce qui veut dire que cet animal est descendu très bas durant l’ère glaciaire. Pendant la période froide, la circulation se fait selon un axe est-ouest. »

pict0071

100 ans

C’est un pan de l’histoire monégasque qui se joue au cœur du Jardin exotique. En 1916, le Prince Albert 1er l’avait bien pressenti en lançant la première fouille d’urgence sur le site. Des tonnes de sédiments sont retirés pour dégager l’accès et mettre à l’abri toutes les traces du passé. A la fin des années 80, Suzanne Simone, la conservatrice du musée, relance quelques fouilles. Mais depuis presque 30 ans, plus aucune exploration n’avait été engagée. C’est en écho à la première étude du début du XXèmesiècle que le musée d’anthropologie a souhaité relancer des recherches 100 ans plus tard. « L’essentiel a déjà été trouvé. Ce qu’on cherche à faire maintenant, c’est à affiner les dates et les âges » explique Patrick Simon, géologue de formation. Il s’agira d’analyser de nombreux fragments pour tenter de mieux cerner qui étaient les premiers habitants de la Principauté.

pict0226

Prédateurs

En attendant, en creusant, les archéologues ont déjà mis à jour des silex taillés, des cendres et des ossements d’animaux. « Pas de reste humain ici. Le matériel le plus ancien retrouvé date de l’homo erectus entre – 200 000 et – 350 000 ans. On sait que c’était un site privilégié grâce à son exposition plein sud. La roche escarpée en faisait aussi un bon endroit pour se protéger des prédateurs comme les ours, les loups ou les hyènes » détaille le directeur du musée monégasque. Les futures trouvailles et leurs explications trouveront ensuite leur place dans le musée. En permettant de mieux appréhender les passages des hommes, ces données seront également précieuses pour les chercheurs de la région aussi bien en France qu’en Italie.

pict0213

 Via @Monaco_Hebdo

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Jardin Exotique à Monaco

Aujourd’hui, on fait découvrir, un joli endroit à visiter à Monaco.
Vous aimez les plantes, vous aimez les succulentes, vous aimerez le jardin exotique qui surplombe la Principauté.

Situé à l’entrée de Monaco, vous aurez même la possibilité de visiter la grotte qui se trouve dans le jardin et au musée d’Anthropologie.

Voici quelques photos qui voudront nous donnez envie d’y aller faire un tour…

dsc_3240

Pour y accéder, nous vous conseillons de prendre le bus n°2 jusqu’à son terminus : Jardin Exotique ou de garer votre voiture au parking du jardin exotique.

Pour plus d’infos : Jardin Exotique

Rendez-vous sur Hellocoton !