Affichage : 1 - 2 sur 2 RÉSULTATS

Quelques astuces pour entreprendre votre #NoBuyChallenge…

Au moins de juin, j’ai voulu me faire un No buy challenge, chose que j’avais déjà fait en 2016 et qui avait été concluant.

Qu’est-ce que le no buy challenge ?

C’est un challenge qui peut se faire sur quelques jours, 1 mois ou encore bien plus longtemps. Le tout est de ne rien acheter de futile et superficiel durant cette période. Histoire de se prouver que l’on peut résister à la tentation.

Pour plus d’information, un article intéressant du site AccroDuBudget.com.

Pour se faire, je vous donne quelques astuces qui pourraient vous aider :

➜ Supprimer les notifications, les newsletters, les sms des marques.
C’est le genre de chose où on est vraiment accro surtout quand ils nous proposent des remises sur l’achat de certains de leurs produits.

➜ Faire un tri des vêtements, du maquillage, accessoires ou encore des chaussures.
Un bon ménage de printemps, sur des vêtements que l’on a jamais porté et sur lequel il reste des étiquettes promotions. Des affaires qui ne vous vont plus à cause de la prise ou la perte de poids. Du maquillage qu’on n’utilise jamais… Du coup, on peut toujours les donner ou les revendre.

➜ Faire quand même du lèche vitrine.
Juste histoire de se prouver qu’on peu résister à la tentation et se résonner. Et puis, ne pas se frustrer.

➜ Se recentrer sur soi même et se poser quelques questions sur le fait qu’il soit si indispensable de s’acheter telle ou telle chose.
Non, je n’ai pas le dernier sac à main à la mode ou le dernier rouge à lèvre que tout le monde a…

➜ Se donner un objectif.
Pour vous dépasser et vous prouvez que vous pouvez le faire (s’offrir un voyage, une journée à thème ou un abonnement à son équipe préféré, etc…)

➜ Regarder son relevé de compte bancaire plus souvent que d’habitude.
C’est à ce moment là que j’ai découvert que le site JustFab me prélever de 39€95 tous les mois.

➜ Penser différemment en créant sa propre cosmétique ou ses propres produits pour la maison.
Faire quelques économies ce n’est pas négligeable et sur le long terme c’est vraiment rentable.


Mon expérience :
De base je ne suis pas une accro du shopping, j’arrive à ne rien acheter pour moi pendant quelques mois. Mais quand je dépense, en général ça va très… trop vite. Du coup, je recommencerai volontiers ce genre de challenge, ça a fait du bien à mon portefeuille et du coup, je peux me projeter à faire des voyages un peu plus souvent.

Si vous voulez lire l’expérience de Paula sur son No Buy Challenge, je vous y invite volontiers.

On se fait un #NoBuyChallenge la prochaine fois ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

*Source photo

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Quelques astuces pour voyager avec des enfants sur un vol long courrier.

Qui n’a jamais appréhendé de faire autant d’heures de vol avec de jeunes enfants ?

 

Je dois avouer que j’étais dans ce cas là, et puis nos quelques vols Nice/Paris m’a permis de me dire que finalement tout cela pourrait bien se passer.

Notre première expérience sur vol long courrier fût un Nice/NYC avec 8h30 de vol. (Notre prochaine expérience, c’est aussi pour un prochain vol Nice/Zurich/NewYork avec la compagnie Swiss)

Voici quelques conseils qui pourront aider certains parents à vouloir passer le cap des vol long courrier avec un enfant ou plusieurs enfants de plus de 2 ans.

Je n’ai pas encore eu chance de faire un vol long courrier avec un enfant de moins de 2 ans (peut être l’an prochain)

 

1ere astuce :

Lui préparer un petit sac à dos avec livres, tablette, coloriage et encore quelques jouets.

Parfois, il faut rester longtemps dans l’aéroport avant de pouvoir décoller alors pourquoi ne pas le distraire.

2e astuce :

Lui enlever de suite ses chaussures et lui mettre des vêtements où il se sent à l’aise. Son siège est un peu comme son petit cocon, son chez soi qu’il va devoir dompter pendant quelques heures.

3e astuce :

Prenez un casque audio pour les oreilles de vos chérubins (ceux de l’avion ne sont pas adapté aux oreilles de votre enfant).
IMG_9579.JPG

 

4e astuce

Ne pas hésiter à le faire marcher un peu dans le couloir pour qu’ils se dégourdissent les jambes comme nous, on en a un peu marre de rester toujours assis et cela aide à la circulation du sang.

5e astuce :

Prenez votre mal en patience si vous devez faire quelques aller/retour aux toilettes. Le seul avantage que vous pouvez avoir c’est que le vol passe un peu plus vite comme ça. Il faut voir le bon côté des choses parfois.

6e astuce :

Laissez le dormir le temps qu’il faudra. Il vaut mieux avoir un enfant en bonne forme que complètement fatigué à destination.

7e astuce :

S’il n’est toujours pas propre, n’oubliez pas les couches et de quoi le nettoyer, des tables à langer sont à disposition dans les toilettes des avions.

IMG_9577.JPG

Une petite liste non exhaustive, voilà ce que j’ai pu mettre en pratique lors de ce premier voyage avec mes deux grandes et vivement le prochain.

Si vous voulez en savoir plus sur les voyages avec des enfants, je vous conseille quelques blogs

Capture d_écran 2017-07-10 à 14.07.22Capture d_écran 2017-07-10 à 14.07.32Capture d_écran 2017-07-10 à 14.07.44Capture d_écran 2017-07-10 à 14.08.00

Etes-vous prêt pour voyager avec votre petit bout ou vos enfants ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !