Affichage : 1 - 3 sur 3 RÉSULTATS

Une journée en bateau avec @flyawayMonaco

Vous avez compris que je fais énormément d’activités plus ou moins calme ces derniers jours. J’ai profité du fait que …

Poutoune – Préparation du voyage à Tokyo

Et oui, c’est la grosse surprise, pour les vacances d’avril, je m’envole en direction du Japon pour 10 jours ! Pendant la saison des Hanami . ( Le hanami (花見, littéralement, « regarder les fleurs »), ou o-hanami avec préfixe honorifique, est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lorsqu’à partir de fin mars ou début avril, elles entrent en pleine floraison. )Je n’en avais pas vraiment parlé sur les réseaux sociaux ,jusqu’à maintenant mais sachez que je prépare ce voyage depuis plusieurs semaines à présent.

J’ai donc la chance de pouvoir partir au Japon pendant 10 jours et je ne serai pas la pour le jour J , l’anniversaire de ma fille.

Bref assez blablaté ! Ayant fait beaucoup de recherches pour ce voyage, je me suis dis que c’était l’occasion de partager un peu tout ça avec vous, et puis qui sait, pouvoir vous donner envie d’y aller aussi.

Avant tout, sachez que je n’ai pas prévu de me transformer en guide touristique sur le Japon .Mais du coup, ne soyez pas surpris de voir une invasion d’articles sur le sujet :).

Pourquoi le Japon ?

Le pays d’Asie en tête lorsqu’on me demandait mes “tops destinations”est à toujours été le Japon Étant basée à l’autre bout du globe, j’avais envie de tenter l’aventure . Apres espionnage quotidien de tous les tarifs des billets d’avion, sur le Japon !

Ceux qui me connaissent savent à quel point mon mari a un gros souci concernant l’organisation et les recherches, donc je suis aller voir notre ami  Killian Escarras,qui a son agence www.flyawaymonaco.com s’occupe de nous à la perfection.

Mais du coup j’ai décidé de vous en faire profiter en vous partageant mes 10 conseils pour préparer votre voyage au Japon.
Au niveau de l’itinéraire, ça sera 9 jours à Tokyo, 1 au Mont Fuji

(les conseils exposés ci-dessous s’appliquent donc à ces villes plus particulièrement.)

Réserver ses billets d’avion – Quand partir ?

Choisir la bonne période pour partir au Japon

La première étape sans grande surprise, c’est évidemment de choisir la période et de regarder tous les bons plans possibles pour obtenir le meilleur prix !
Les périodes les plus connues pour partir au Japon sont celles du Printemps (avec la fameuse semaine des Hanami) et l’Automne.
Vous pourrez évidemment vous y rendre en été ou en hiver sans soucis. Avant de vous décider, sachez que chaque saison a ses avantages comme ses inconvénients, donc tout dépend de l’expérience que vous recherchez.

Trouver des billets d’avion au meilleur prix

Pour trouver vos billets d’avions, je vous recommande de télécharger l’appli Momondo ou de consulter le site internet qui vous permettra de trouver les meilleurs prix possibles et surtout d’évaluer quelles sont les meilleures dates pour partir (surtout quand on sait que le prix peut passer du simple au double entre le lundi et le dimanche).
N’hésitez pas également à vous mettre des alertes sur des sites comme Kayak, qui vous enverra une notification par mail dès que le prix changera.

Se loger au Japon

Comme dans chaque grande ville du monde, vous pourrez trouver pleins d’options pour vous loger. À Tokyo, vous aurez un large choix d’hôtels et d’AirBnB pour tous les styles et tous les budgets !
Là où est la difficulté, c’est pour identifier le quartier de votre logement. En fonction des endroits que vous souhaitez visiter mais aussi de votre budget et de vos attentes, à vous d’identifier le meilleur quartier.
Pour nous ce sera le quartier de Chiyoda est l’arrondissement central de Tokyo, au cœur de la capitale du Japon. Quasiment encerclé par la célèbre ligne de train JR Yamanote, il s’étend sur 12km² seulement et abrite le Palais impérial ainsi que les principaux sièges politiques du pays. Le quartier luxueux d’affaires Marunouchi compose notamment son paysage. être le meilleur compromis. C’est un des quartiers les plus populaires de Tokyo, mais bon, on a dit qu’on voulait être dépaysés, on risque d’être servi ! Notre hôtel Niwa Tokyo.

Hotel Niwa Tokyo


Pour plus de dépaysement, vous pouvez aussi choisir de dormir dans les fameux hôtels capsules avec des nuits autour des $50. Mais j’annonce, c’est petit. Très petit. Une capsule quoi.

Les formalités administratives

Si vous venez de France,ou de Monaco vous n’aurez aucun papier ou visa à demander pour entrer sur le territoire japonais. Il vous suffit de votre passeport et vous êtes automatiquement autorisés à rester 90 jours en tant que touriste sans la moindre démarche. (pas comme les USA ou vous devez remplir et payer le fameux ESTA).

Il vous faudra juste remplir la carte de débarquement ,dans l’avion.

Si vous êtes aux États-Unis avec un visa J-1 ou F-1, n’oubliez pas de faire signer votre I-20 ou DS-2019 par votre représentant (sponsors ou bureau des étudiants internationaux) AVANT de sortir du territoire américain, sinon vous risquez de ne pas pouvoir re-rentrer. Merci à ma copine Jessica 😉 pour l’info.

Découvrir la ville et préparer son itinéraire 

Enfin le vif du sujet ! Mon conseil c’est avant tout de prendre le temps de découvrir la carte du Japon et de Tokyo plus précisément afin d’identifier tous les quartiers.
J’ai eu beaucoup de mal au début car la ville de Tokyo est immense avec ses 23 arrondissements, et surtout il y a des choses à voir … PARTOUT.
Pour dénicher de bonnes adresses et planifier l’itinéraire, je suis passée par beaucoup de sites, blogs et guides afin de ne rien manquer.
Je me suis offert Le guide du voyageur au Japon Kotchi kotchi (cette expression japonaise signifie « Par ici! Par ici! )c’est vraiment l’idéal pour vous aider à planifier.


Avec son petit format il est aussi top à glisser dans le sac ,vous retrouverez tous les incontournables par quartiers .
Sinon je me suis évidemment égarée sur des centaines de sites et de blogs, que je citerai un peu plus bas !

Une fois de retour, je partagerai avec vous notre itinéraire jour par jour et pouvoir peut-être vous aider si vous aussi vous partez par là-bas dans les mois à venir.

Comprendre le système des transports et planifier vos déplacements

Je crois que c’est le truc qui m’a causé le plus de sueurs froides lors de la préparation de ce voyage. Lorsque j’ai ouvert la carte du métro de Tokyo pour la première fois, j’ai cru que j’allais devenir dingue. Des centaines de lignes, des compagnies privées / publiques, un système de tickets différents, bref, une véritable angoisse.

Du coup, ne vous inquiétez pas, c’est un peu flippant au début, et plus on passe du temps dessus mieux on comprend et on se rend compte que ce n’est pas bien différent de notre métro parisien.
Vous avez les lignes locales, comme nos lignes de métro RATP et des grandes lignes (pour les périphéries) comme la SNCF. Ils sont tous indépendants, du coup vous devrez vous procurer des tickets différents en fonction du type de train.
Nous avons commander la Suica , carte électronique prépayée qui facilite l’utilisation des transports en commun au Japon ainsi que le paiement dans certains commerces et distributeurs automatiques. Grâce à son porte-monnaie virtuel qui se débite à chaque passage, les voyageurs se déplacent plus rapidement en métro, train et bus sur l’ensemble de l’archipel.

Si vous avez prévu de voyager et de bouger de Tokyo, je vous recommande fortement de vous procurer le JR Pass, qui est un pass vous permettant d’utiliser les lignes JR de manière illimitée.
Ne soyez pas surpris par le prix. Les transports à Tokyo coûtent assez chers et le pass sera rentable dès votre premier “gros trajet” (Un aller retour à Kyoto suffit pour le rentabiliser).
Pour en savoir plus sur ce pass, je vous invite à vous rendre par ici, pour savoir si il sera rentable pour votre voyage, par là.

Préparer les bons accessoires

En plus des accessoires classiques type ordi ou appareil photo, pour le japon, des accessoires un peu moins habituels seront nécessaires.
Un adaptateur est évidemment indispensable car les prises ne sont pas les mêmes qu’en France. Vous pourrez vous en procurer dans les magasins type Darty ou Fnac, Amazon ou à l’aéroport pour les plus feignants.

L’autre accessoire indispensable (selon moi), le fameux “pocket-wifi”! J’en entendais parler un peu partout, sans vraiment savoir à quoi cela correspondait. Il s’agit en fait d’un petit boitier qui vous donne accès à internet partout ou vous serez. En gros c’est l’équivalent d’une clé 3G, que vous pourrez donc avoir tout le temps sur vous et avoir accès à internet (sur 10 devices différents).
Le boitier se commande sur internet et se paye à la journée. Vous pouvez le recevoir chez vous avant le départ ou tout simplement le récupérer à l’aéroport, ou à votre hôtel . Il existe différentes compagnies mais vous trouverez un petit comparatif avec tous les tarifs par ici.

Préparer un “kit de survie”

Bon ça c’est pour mon côté un peu parano mais ne parlant pas un seul mot de japonais, je pense qu’il est judicieux de préparer un petit kit de survie à base de Doliprane et Advil etc…, afin d’éviter un grand moment de gêne à la pharmacie.

Apprendre les coutumes et les habitudes locales

Cela va paraître obsolète pour certains, mais je pense qu’il est hyper important de connaître les bases de la culture du pays dans lequel on se rend afin d’éviter des moments d’inconfort voire de manque de respect.
N’ayant pas encore été sur place, je risque de rajouter du contenu dans cette section d’ici la, mais en attendant, il faut savoir qu’il faut par exemple être silencieux dans le métro, qu’il est interdit d’y manger et de faire du bruit.
 Au Japon, dans la culture locale, il est très mal perçu de se moucher le nez en public. 
 A la place, il est tout à fait normal de renifler en public. Pour les japonais cela est une chose naturelle, alors que les étrangers sont agacés par ça.

Renseignez-vous également sur les jours fériés afin d’être sûr que les activités prévues seront ouvertes ou au contraire blindées de monde.

Avoir quelques bases de la langue

J’apprends quelques bases, ne serait-ce que le bonjour, au-revoir, merci ,s’il vous plait et éviter de passer pour une mal-polie.
J’apprends quelques bases de vocabulaire au niveau de la nourriture etc…donc je vous partagerai très vite mes mots clés.

Se renseigner aux bons endroits

Et enfin, mon dernier conseil, c’est évidemment d’éplucher toutes les ressources que vous pouvez trouver ! Entre les sites, les blogs, Instagram et les guides, il y a des tonnes et des tonnes de choses à disposition (un peu trop d’ailleurs).

Pour vous faciliter la tâche, voici les meilleures sources pour organiser votre voyage au Japon:

Sites Pratiques:

– JR Pass
– Go Tokyo

Sites Internet:

– Kanpai (une véritable mine d’or pour la moindre information sur le Japon)
– Vivre Le Japon
– Office du Tourisme du Japon
https://www.ici-japon.com/

Blogs:

– FullyFunny
– My Little Road
– Un Voyage Par Mois

Guide:

– Kotchi kotchi

Instagram:

https://www.instagram.com/icijapon/
– /https://www.instagram.com/japaniafr/
– Thuck4

Et voila, c’est tout pour ce premier article sur le Japon, et on se retrouve très vite pour la suite de cette aventure 

Si, cela n’a pas encore été fait, nous vous invitons également à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux pour être informé par un nouvel article le blog : FacebookInstagramtwitter ou encore Pinterest.

Morgane, Maman & Voyageuse…

Je me souviens encore de cette interview que j’avais fait avant de fermer mon blog et de réouvrir celui-ci.
Je l’avais interviewé parce qu’elle voyageait avec ses jeunes enfants. Depuis les années ont passés et elle continue à voyager à travers le monde avec
ses enfants et son mari. Ce dernier a lan sa propre agence de voyage sur Monaco. Cette interview avait et a toujours pour but de vous faire voyager avec vos enfants à n’importe quel âge.

Peux-tu te présenter en quelques mots !

Hello, Morgane 26 ans, d’origine espagnole, maman de deux filles ! Je passe mon temps entre ma famille, les animaux, les voyages et le stade Louis II.


• Depuis quand aimes-tu voyager ?

Depuis toujours, petite je partais en Espagne tous les étés, j’adorais déjà la sensation que j’avais sur la route des vacances, penser aux endroits qu’on allait voir aux moments, qu’on allait vivre, et je me disais que sur la route du retour j’aurai la tête remplie de souvenirs inoubliables. Je me sentais juste heureuse


• Tu aimes voyager en France ou à travers le monde ?

Les deux mais j’ai déjà fait les 4 coins de la France, donc je dirai à travers le monde maintenant, il y a tellement de pays à découvrir.


• Depuis que tu es maman, tu continues tout de même de voyager, quel a été le premier voyage que tu as fait avec S. ?

Le premier vrai voyage que j’ai fait avec S. c’est le Pais Vasco ! On a fait la partie française aussi, elle avait 4 mois, on a fait 3000 bornes en voiture entre Hendaye, San Sebastian (mon homme est originaire de la bas), Bilbao, Saragosse, Andorre etc


• Ta deuxième fille, A. est née cette année (2015) et tu continues à voyager, malgré son jeune âge, comment t’organises-tu ?

C’est une question de volonté, c’est facile de voyager avec des enfants il faut juste ne pas avoir peur d’être un peu chargée mais aussi d’anticiper sur les produits locaux pour les bébés, si on ne va pas se charger d’un million de couches/petits pots etc.
Sur place concernant la fatigue des enfants bébé peut faire ses siestes dans la poussette donc pas de problème, mais pour la grande de 4 ans on doit faire des pauses ou ne pas rentrer trop tard. On aussi prévoit des activités pour elle sur place, que ce soit des balades dans des parcs ou aller voir des animaux, ça mêle l’utile à l’agréable pour nous.


• Si tu avais des conseils à donner aux parents qui hésitent de partir pour quelques heures de vols, qu’est ce que tu leurs dirais ?

Je vais pas vous mentir le moment du vol c’est pas le plus facile, mais ce qui est le plus embêtant c’est transporter les affaires, bagages à main bébé etc. Mais pour quelques minutes ou c’est fatigant ça vaut largement la peine, car avoir ses enfants sur les photos de vacances quand on rentre c’est quand même bien mieux; surtout que cette ouverture au monde les enrichit vraiment. Ma plus grande veut toujours découvrir de nouveaux pays.



• Lorsque tu réserves tes différents voyages, tu choisis en général des vols avec une escale (et parfois moins cher) ou des directs (dès que tu peux) ?

Je prends rarement des vols direct c’est vraiment cher en général. On prend avec escale mais en même temps on fait en sorte que ce ne soit pas des escales trop longues.


• Sur quel(-s) site(-s) réserves-tu tes voyages ? Et en général combien de temps avant le grand départ ?

Quand je fais des courts séjours dans des capitales européennes ou du moyen orient, je réserve directement par le site de la compagnie low-coast.
Quand je fais un voyage loin si c’est un endroit que je ne connais pas trop où je ne suis pas totalement en confiance, comme l’Indonésie, la thailande, rep domicile je passe par une formule tout compris on cherche beaucoup pour avoir des prix intéressants, et si on veut personnaliser un peu notre voyage on passe par une agence par internet pas chère comme oovatu.
Si j’ai confiance comme l’a récemment au Canada ou Bientot les Etats Unis je réserve le vol par un comparateur de vols comme trivago. Et l’hôtel ou l’appartement de mon côté.

On essaye de réserver souvent bien à l’avance avec les enfants c’est quand même plus rassurant si jamais y a des vaccins à faire etc.


• Tu pars souvent de l’Aéroport de Nice, pourquoi ? Il est bien desservi où il t’arrive de prendre un autre aéroport ?

Je ne pars pas si souvent de Nice en fait, ou alors c’est parce que j’ai une escale.
Pour la rep dominicaine et la thailande je pars de Paris car c’est beaucoup moins cher ou ou les escales sont beaucoup moins longues, et je réserve un vol la veille pour Paris j’en profite pour voir de la belle famille et faire une journée à Disneyland.
Ça dépend vraiment des vols on peut bien tomber et avoir de la chance depuis Nice aussi.
Quand je voyage dans le coin je pars de Nice, de Marseille ou de Milan.
En gros Nice et Milan (sachant qu’à Milan il y a beaucoup plus de choix) = EasyJet
Marseille MP2= Ryanair.

Pour aller partout en Europe pas cher il ne faut pas hésiter à s’éloigner un peu au niveau des aéroports c’est vraiment intéressant (marseille-Madrid 45€ l’aller retour/ Milan Copenhague 60€ / Nice-Londres 50€)


• Quels sont tes prochains projets de voyage ? Tu le ferras avec tes filles ou simplement avec ton amoureux ?

Depuis ses 24 ans mon homme fait des birthday trip, on part entre amis sans les enfants entre 3 et 4 jours dans une capitale européenne ou moyen orient. Le 10 novembre nous partons donc fêter ses 30 ans à Istanbul, nous sommes 9 à partir cette année pour faire la fête.

Sinon on part en thailande tous les 4 fin novembre c’est son cadeau pour ses 30 ans. Et on fait une croisière dans les Caraïbes début avril, on partira sûrement pendant le GP mais je ne sais pas encore ou en tout cas ce sera avec les enfants, je ne veux pas trop laisser ma dernière qui est vraiment petite, on attendra l’année prochaine pour faire plus de week-ends en amoureux.


• Qu’est ce que tu conseils de mettre dans le sac à dos des enfants lors de longs voyage en avion ?

Des couches, un lange pour pouvoir les changer, une couverture, du change x2 pour les bébés, et x1 pour les enfants en bas âge, tout ce qu’il faut pour les repas, biberon bouteille d’eau, boîte de lait en poudre, petits pots, cuillère, bavoir.

Des coloriages (bien que les compagnies en donnent souvent), des livres, mais avec tous les dessins animés qu’il y a dans l’avion souvent les jeunes enfants sont trop occupés à les regarder pour lire ou colorier !

Je vous conseille aussi d’anticiper pour les bébés lors des longs voyages et de réserver « une bassine » si la compagnie en a pour que bébé puisse dormir, c’est un petit berceau accroché en face de nous dans l’avion mais il faut anticiper et appeler la compagnie si on le fait de l’aéroport c’est souvent trop tard.


• Est-ce que tu te lanceras un jour dans la création d’un blog et ainsi raconter tes voyages, tes conseils ?

Non je ne pense pas, ça prend du temps, déjà que je trouve que je passe trop de temps sur l’iPad ! Il faut que je garde du temps pour m’occuper des enfants et préparer mes voyages

Je pense que les gens vont se demander comment je fais au niveau du budget, si jamais tu veux mettre cette qUestion j’anticipe la réponse. Deja il ne faut pas réserver sur un coup de tete si on ne veut pas que ca nous coûte trop cher, à force d’expérience on connaît les bons plans et on sait qu’il ne faut pas hésiter à bien chercher. Ca représente des sacrifices de vouloir beaucoup voyager, on met moins de sous de côté, on mange moins de viande et on renouvelle moins souvent les habits on met moins d’argent dans les sorties. Quand je vois des sacs qui coûtent 500€ je me dis pour ça moi je pars à Prague 4 jours facile. C’est une question de priorité, nous on vit pour ça !


Fly Away Travel&Event

J’espère que cette petite interview vous aura donné envie de partir avec vos enfants peu importe leur âge.
Je vous dis A bientôt pour un nouvel article sur le blog.